M

Monde occulte

Le monde vu à travers l'ésotérisme, site personnel de jean-Luc Caradeau

Les icones signifient : Nous contacter, Informations, Menu, Réduire ce bandeau
Nous contacterMontrer les infosMontrer/cacher le MenuRéduire ce bandeau
Les textes et illustrations contenues sur ce site sont protégés par les lois sur le droit d'auteur (sauf indication contraire). Pour citer cet article : Jean-Luc caradeau, www.caradeau.fr, 2016 - L'ésotérisme et la spiritualité -Description et et commentaires de l'auteur à propos du livre L'ésotérisme et la spiritualité paru dans la collection ABC aux éditions Grancher
L'ésotérisme et la spiritualité - - Grancher - 310 pages

L'ésotérisme et la spiritualité



pour citer ce texte, cliquez sur info

«   Enseignement professé à l'intérieur de l'École et réservé aux initiés.  » Définition g'Ésotérisme par Trésor de la langue française (version en ligne)

Ésotérisme et spiritualité... présentation par l'auteur

la couverture du livre
Acheter sur Amazon
L'ésotérisme étant à l'origine un enseignement réservé aux initiés quelques explications sont évidemment nécessaires pour en faire comprendre la nature au profane. Cette nature est évidemment fondamentalement différente de ce que l'on appelle spiritualité. Quand l'ésotérisme, est une compréhension de l'Univers et de l'homme, la spiritualité est une démarche individuelle en direction du sacré.
La spiritualité est une démarche religieuse mené par un individu qui recherche une progression spirituelle, elle est déterminée par la conception que cet individu a du spirituel. Elle s'appuie en général sur des éléments qui peuvent appartenir soit à une doctrine religieuse, soit à doverses sciences occultes, soit à des pratiques, des idées, des croyances jugées spirituelles par l'individu qui a entrepris cette démarche.
Des techniques visant à atteindre des états modifiés de conscience peuvent s'intégrer ou non à cette démarche.
En matière d'ésotérisme l'accès à certains états modifiés de conscience est au contraire un préalable indispensable. C'est cet accès que fournit potentiellement l'initiation.
Elle le fournit « potentiellement », ce qui signifie qu'il ne suffit pas d'avoir reçu une initiation pour comprendre l'ésotérisme ; de-même il n'est pas forcément nécessaire d'avoir reçu une initiation pour accéder aux états de conscience que l'initié connait s'il concrétise les potentialités de son initiation.
Cet état étant un vécu ne peut être expliqué mais on peut en donner un aperçu comme le voyant donne un aperçu de ce qu'est l'état de voyance quand il déclare « on me dit que... ». Le voyant traduit alors un « vécu intransmissible » par des terme décrivant un vécu qu'il a forcément en commun avec son consultant. Il existe entre les termes utilisé par le voyant pour décrire son ressenti et ce ressenti lui-même une relation d'analogie. Cependant si le voyant, essayait, même pour sa propre compréhension d'aller, avec des mots au delà de cette relation analogique il constaterait que les mots qu'il cherche n'existent pas parce que ce qu'il vit ne relève pas du monde corporel.
Il en est de même de l'état de conscience nécessaire à la compréhension de l'ésotérisme : voyant la face d'une pièce de monnaie, l'ésotériste a simultanément conscience de la pile, de la tranche, du volume que la pièce occupe dans l'espace, du concept mathématique de ce volume... et tout cela constitue une seule idée. Telle est l'analogie : l'ésotériste se doit d'être ici et maintenant, mais sa perception doit échapper aux lois du temps et de l'espace. Il ne peut y parvenir qu'en oubliant un instant son ego. Mais évidemment il ne s'agit que d'une analogie une traduction utilisant des mots qui décrivent des expériences communes à tous les humains. Cependant, à l'époque actuelle les mots ont tendance à perdre leur sens précis pour adopter des significations plus floues, plus générales le terme ésotérisme par exemple inclut l'ésotérisme, les sciences occultes mais aussi des doctrines ou des enseignements religieux exotiques ou éthérodoxes sans que leur soit pour autant associé l'idée d'un état de conscience modifié. A l'inverse le terme spiritualité va dans le langage courant englober les mêmes domaines et on y associera systématiquement l'idée d'un état de conscience modifié puisque la démarche individuelle qu'est la spiritualité est la conséquence d'un désir individuel de « de plus de conscience ».
Il y a fort longtemps que j'avais le désir de traiter ce sujet, mais comment ? Les considérations globales, comme celles qui précèdent sont probablement de peu d'intérêt pour le lecteur parce qu'il n'en a qu'une compréhension superficielle. Or seul un contact prolongé avec l'ésotérisme et la littérature traitant de spiritualité pourrait en éclaiter les termes. Pour lui offrir ce contact, la solution était évidemment de traiter le sujet sous la forme d'un dictionnaire. Le lecteur étant forcément plus intéressé, plus attiré par certains articles que par d'autres, va les consulter, mais ves articles en le renvoyant à d'autres vont lui permettre de découvrir des aspects du sujet qu'il n'avait évidemment pas envisagé. Ce faisant ils l'inciteront à embrasser d'un seul coup d'œil spirituel l'avers et le revers de la pièce quand l'organe physique ne permet de les voir que l'un après l'autre.
La forme du dictionnaire était la solution, mais je n'en aurais pas eu l'idée si un éditeur ne m'avait pas demandé de l'écrire.
D'ailleurs, le lui laissse figurativement la plume, car sa présentation de l'ouvrage est certainement parlante que la mienne.

présentation par l'éditeur

Quelle est la différence entre la radionique et la radiesthésie ? Peut-on communiquer avec lau-delà ? Un ange gardien veille-t-il sur moi ? Que se cache-t-il derrière des sociétés secrètes comme la franc-maçonnerie, lAurum solis ou la Fraternité blanche universelle ? Autant de questions qui vous ont certainement déjà traversé lesprit, mais qui sont restées sans réponses précises Lésotérisme et la spiritualité sont en effet de vastes territoires intellectuels où le lecteur aventureux rencontre le meilleur et le pire sans toujours pouvoir les distinguer, faute de références. Ainsi, face à une école, un mouvement, un ouvrage abordant ces sujets, il est parfois difficile dexercer son esprit critique. En comparant les diverses branches, éléments et techniques de lésotérisme et de la spiritualité, en offrant des définitions claires et concises, en conseillant la lecture douvrages de qualité pour chacun des 120 thèmesétudiés, lauteur vous permettra daffiner vos connaissances et de progresser intellectuellement et spirituellement. De « Abacomancie » à « Yoga » en passant par « Ufologie » et « Langue des oiseaux », cet ouvrage - qui se présente comme un dictionnaire - offre un panorama, ou plutôt une carte de lésotérisme et de la spiritualité permettant de faire le point sur les nombreux éléments disparates qui la composent.




image invisibleHaut de page