M

Monde occulte

Le monde vu à travers l'ésotérisme, site personnel de jean-Luc Caradeau

Les icones signifient : Nous contacter, Informations, Menu, RĂ©duire ce bandeau
Nous contacterMontrer les infosMontrer/cacher le MenuRĂ©duire ce bandeau
Les textes et illustrations contenues sur ce site sont protégés par les lois sur le droit d'auteur (sauf indication contraire). Pour citer cet article : Jean-Luc caradeau, www.caradeau.fr, 2016 - Le guide pratique de la magie moderne -Description l’ouvrage Le guide pratique de la magie moderne
Le guide pratique de la magie moderne - - Trajectoire - 320 pages

Le guide pratique de la magie moderne


menu local«  Le propre de la technologie, c'est de changer rapidement, très rapidement... Beaucoup d'ailleurs l'ont compris spontanĂ©ment. Un exemple ! Le 15 octobre 1998, j'ai reçu par E.mail la chaĂ®ne de prière, classique, de saint Antoine. Cela prouve que certaines gens ont compris spontanĂ©ment que non seulement les objets technologiques, mais aussi le cyber monde, peuvent devenir des instruments d'action occulte. Extrait de l'introduction Ă  la nouvelle Ă©dition

la couverture du livre
Acheter sur Amazon

Histoire de l’ouvrage

La magie moderne fut mon second livre sur la magie. En fait magie moderne est un euphémisme qui remplace le mot radionique ou les expressions « radiesthésie active » et « radiesthésie des ondes de formes ». Il parut d'abord aux éditions Trévise en 1987. Une nouvelle édition revue et corrigée fut publiée en 1999 par les éditions Trajectoire. Ce livre utilise essentiellement des procédés de ce que les occultistes appellent « radionique » ou « radiesthésie active » ou encore « radiesthésie des ondes de formes ». D'autres, en principe plus savants, vous parleront « d'e. i. d. f. » (qu'il faut traduire par émissions inconnues dues aux formes).
Là aussi, comme pour le « Guide pratique de la magie » nous voulions au départ expliquer ce que l'on sait des tenants et des aboutissants.
Le premier éditeur ne l'a pas voulu. Par la suite, lors de la réédition, nous avons constaté que les explications qui étaient données de ces phénomènes dix ans plus tôt ne correspondaient plus aux opinions de l'époque. De même, en relisant le livre, nous avons constaté que certains procédés n'étaient plus praticables, parce que les produits ou objets qui étaient utilisés en 1987 n'étaient plus commercialisés ou avaient changé en 1999. De fait, le principal intérêt de cet ouvrage est de montrer comment des objets technologiques peuvent être détournés de leur usage normal pour servir à des fins magiques.
Reste que le lecteur trouvera dans ce livre des méthodes et des idées pour utiliser les objets technologiques en magie et que en étudiant ou en les appliquant les procédés décrits, il devrait découvrir d'autres idées : des idées nouvelles pour la magie et la radionique.

Essai d’explication et pistes de recherche.

Essai d’explication ! Parce que si aujourd’hui je suis capable de comprendre, voire d’expliquer pourquoi telle ou telle chose est possible en magie ou en radionique, je sais que cette explication est au-delà des possibilités de compréhension de la plupart de mes contemporains ; non en raison des limites de leur esprit, mais parce que la culture et les savoirs nécessaire à la compréhension de l’explication ne sont faciles ni à trouver ni à acquérir. Je pense en donner une bonne idée dans l’ouvrage Les Nombres figurés pythagoriciens, La clé du monde invisible (à paraître chez Alliance magique)
La radionique, tout comme la magie n’est que de la métaphysique appliquée. Si on parvient à concevoir que ce monde est un unique animal – pas seulement la terre, ni même le système solaire, mais l’univers tout entier – et que ce monde sensible – perceptible à nos sens ou qui pourrait l’être à l’aide d’amplificateurs - est sous-tendu par un monde invisible où les choses et les êtres ne sont ni matière ni énergie, un monde où il n’existe ni espace ni temps ni masse.
Si vous comprenez que la seule chose qui vous est familière et dont la nature s’approche de celle de ce monde invisible est l’idée, alors vous commencez à comprendre ce qu’est ce monde invisible et comment il fonctionne. Si vous comprenez que vous n’êtes d’un certain point de vue qu’un organe du monde comme une cellule vivante est un organe de votre corps et que le monde invisible, enfin celui auquel vous pouvez avoir un accès immédiat est l’âme du monde, alors vous comprenez pourquoi les anciens se sont amusés à imaginer des nombres figurés composés de points qui sont des formes « géométriques » mais dont la valeur traduit rarement une grandeur géométrique. Vous comprenez aussi dans ce cas ce qu’est la théorie des champs morphiques et le rapport direct existant entre cette théorie chère à Rupert Sheldrake (1) et les mathématiques pythagoriciennes (2). Si vous comprenez en outre que, comme l’expliquait Thomas d’Aquin (3) « c’est selon l’intelligence et la raison, qui sont incorporelles, que l’homme est à l’image de Dieu » et que Dieu, comme l’explique Platon dans le Timée que Dieu a créé le monde à son image… Vous comprendrez alors que l’âme de l’homme, infime portion de l’âme du monde est à l’image de l’âme du monde toute entière… Si vous croyez avoir compris cela, alors vous venez peut-être de comprendre intellectuellement ce qu’est la magie. Il ne vous reste plus qu’un pas à faire : vivre cette compréhension, l’intégrer à votre façon de penser la vie et le monde.

Notes :
(1)Champs morphiques
(2)Voyez la page numérologie.
(3)Somme théologique, question 3 article 1







image invisibleHaut de page