M

Monde occulte

Le monde vu à travers l'ésotérisme, site personnel de jean-Luc Caradeau

Les icones signifient : Nous contacter, Informations, Menu, Réduire ce bandeau
Nous contacterMontrer les infosMontrer/cacher le MenuRéduire ce bandeau
Les textes et illustrations contenues sur ce site sont protégés par les lois sur le droit d'auteur (sauf indication contraire). Pour citer cet article : Jean-Luc caradeau, www.caradeau.fr, 2016 - Usage des poudres et encens en magie et théurgie -Présentation du livre Usage des poudres et encens en magie et théurgie
Usage des poudres et encens en magie et théurgie - - Alliance Magique - 130 pages

Usage des poudres et encens en magie et théurgie


menu local
pour citer ce texte, cliquez sur info

«   L'Eternel dit à Moïse : « Choisis des ingrédients : du storax, de l'ambre, de l'ongle aromatique, du galbanum, divers ingrédients et de l'encens mâle. Tu en composeras un parfum manipulé selon l'art du parfumeur... »  Exode chapitre 31, V 34 -35
la couverture du livre
l'acheter sur Amazon

Le livre

Le livre qui fut longtemps épuisé aété réédité par les éditions Alliance magique (http://www.alliance-magique.com/)

Une anecdote

Un jour, entrant dans une grande pharmacie parisienne spécialisée dans les médecines naturelles, j'ai eu la surprise d'apprendre que ce livre faisait partie de la documentation utilisée par les préparateurs... Comme je m'en étonnais, j'appris qu'à l'époque c'était la seule documentation disponible sur les « gommes résines ». « Gommes résines » est le terme générique désignant les encens d'origine végétale (sauf ceux qui sont des bois pulvérisés). Le lecteur trouvera dans ce livre les recettes d'encens classiques, de parfums, ainsi que la composition des encens du commerce (enfin de ceux qui ne sont pas protégés). Il trouvera également la description d'un grand nombre de parfums ainsi que leur nom en arabe et en hébreu quand ceux-ci sont connus. Du point de vue de l'auteur, l'aspect pratique du livre tient autant à son contenu qu'au format de la collection Ars Magia... Le livre tient dans la poche ! Le lecteur peut donc partir faire ses courses dans les lieux les plus inattendus et emporter sa documentation.
Les parfums et les encens ont en effet leur place dans toute cérémonie de magie et de théurgie. Ce sont toujours des poudres ou des gommes résines qui se consument sur une braise parce qu'ainsi, l'élément feu est associé à l'élément air.

Les temps ont changé

Beaucoup de gommes résines que je disais impossibles à trouver en 1990 sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Le web a révolutionné le commerce des parfums à brûler.
La pollution et le prédateur humain ont également continué leurs ravages : la qualité des gommes résines est dans l’ensemble moins bonne qu’elle n’était il y a trente ans, certaines ont même changé de couleur.
A la baisse de qualité des encens, il n’y a pas de remède. Pour les braises, c’est différent
Dans l’ouvrage, je conseille réduire les résines en poudre et d’y ajouter de la poudre de charbon de bois et du chlorate de potasse.
En raison du principe de précaution, le chlorate de potasse n’est plus vendu aux particuliers. Qu’à cela ne tienne, ceux qui habitent de vieux immeubles aux caves humides iront récupérer les cristaux brillants qui poussent sur les murs (c’est du chlorate de potasse). Les autres iront à la jardinerie et achèteront le moins cher des désherbants à vase de chlorate de soude (c’est celui qui contient le plus de chlorate). Pour fabriquer un pétard, c’est beaucoup moins efficace que le chlorate de potasse, mais comme activateur de combustion dans nos mélanges c’est presque aussi efficace.
Quant aux braises, la plupart de ceux qui vivent en appartement seront contraints de continuer à les utiliser. La solution est de les allumer avec un chalumeau, en prenant toute précaution évidemment pour ne pas provoquer d’incendie. Si un rituel prévoit qu’on doit allumer une braise à une bougie, in se munira de ponces adaptées et on feindra d’allumer la braise déjà rouge à la bougie. L’important c’est que le charbon non consacré (allumé ou non) entre en contact avec la flamme d’une bougie déjà consacrée. Quant à ceux qui vivent dans des maisons individuelles, ils ont intérêt à utiliser comme braises du charbon de bois allumé dans un brasero.





image invisibleHaut de page